nicole-bordeleau

S’aimer malgré tout – Nicole Bordeleau

Bien heureuse de vous présenter aujourd’hui mon avis sur le tout premier roman de Nicole Bordeleau, auteure, conférencière, maître en yoga et méditation. Madame Bordeleau a jusqu’à ce jour plusieurs livres de développement personnel à son actif, des DVD de yoga ainsi que de nombreux CD de méditations guidées. Paru en 2019, son roman de fiction S’aimer malgré tout regorge de différentes thèmes actuels tels que la pression sociale exercée sur les jeunes recherchant la perfection à tous les niveaux, la dépression, l’alcoolisme et l’épuisement professionnel. Pour en savoir davantage sur Nicole Bordeleau, cliquez ici

Résumé

S’aimer malgré tout raconte l’histoire d’Édith Lebeau Davis, une jeune femme qui semble vivre une vie de rêve. De brillantes études l’ont menées à un poste de haute direction d’une firme de relations internationales où son père a travaillé de nombreuses années. Efficace, confiante, douée et travaillante, Édith passe tout son temps dans ses dossiers au point de s’oublier et de finir par tout perdre. Souffrante au plus profond d’elle-même, Édith doit changer de cap et poursuivre sa quête personnelle de s’aimer malgré tout.

Mon avis

« Pour finir, souviens-toi d’une chose : nous ne pouvons pas forcer l’amour à entrer dans notre vie, nous devons laisser notre cœur ouvert. Et lorsque l’amour survient, nous ne devons pas lui tourner le dos. Lorsque l’amour se présentera devant toi, n’aie pas peur, Édith. Suis sa lumière. »

Wow…moi qui avait des doutes avant de commencer cette lecture, j’ai été grandement étonnée par cette histoire profonde, touchante et d’une beauté unique. Nicole Bordeleau a une si belle plume ! Ses choix de mots, ses tournures de phrases, ses dialogues, tout s’enchaînent parfaitement sans longueurs. L’auteure n’a aucune difficulté à nous faire ressentir les émotions des personnages principaux ce qui les rend de plus en plus attachants au fil du roman.

J’ai lu dans une entrevue donnée au journal de Québec que Nicole Bordeleau souhaitait que son livre nous permettre d’oublier les tracas de notre journée tout en abordant des sujets délicats comme la dépendance chez les jeunes femmes. Pari réussi ! En effet, je confirme que pour moi, S’aimer malgré tout, a capté toute mon attention et que j’ai apprécié voir la réalité qu’est la dépendance à travers cette fiction. Nicole Bordeleau a réussi à créer un personnage principal (Édith Lebeau-Davis) de cœur ayant une immense force et un courage admirable. S’aimer malgré tout deviendra sans doute un best-seller si ce n’est pas déjà fait. Félicitations à cette auteure formidable pour avoir rédigé une œuvre aussi belle et d’une qualité exceptionnelle.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire