ireland-2

Sublimes voyages – Les hauts lieux de l’humanité – National Geographic

Bonjour,

Cette semaine, j’avais envie de vous faire voyager par le biais de ce livre de National Geographic. Il compte 9 sections : Paysages sacrés, Mégalithes et mystères, Berceaux de la foi, Ruines majestueuses, Dévotions quotidiennes, Sanctuaires, Pèlerinages, In memoriam ainsi que Lieux de retraite. Chacune de ces sections se subdivisent en thématique et regorgent d’images à couper le souffle. C’est un ouvrage de plus de 300 pages absolument à découvrir !

 

National Geographic

Saviez-vous que National Geographic est l’une des plus grandes organisations à vocation éducative et scientifique sans but lucratif ? National Geographic, c’est aussi un magazine mensuel, une chaîne de télévision, des documentaires, de la musique, des émissions de radio, des cartes, des expositions, des livres etc. De plus, au cours de mes recherches, j’ai découvert que cette organisation a financé plus de 10 000 recherches scientifiques, projets de conservation et de protection et d’alphabétisation. Une mission des plus admirables et de la plus haute importance !

 

Mes « hauts lieux de l’humanité » favoris

 

1.Paysages sacrés : La chaussée des géants (photo ci-dessus)

Un lieu mythique que j’aimerais visiter un jour. La célèbre légende irlandaise raconte que Fionn Mac Cumhaill a construit la chaussée des géants pour créer un pont terrestre vers l’Écosse afin de se battre contre le géant écossais Benandonner qui avait douté de ses compétences de guerrier. Fionn Mac Cumhaill se serait endormi et le géant écossais serait venu l’observer. Ce dernier aurait pris peur à la vue de Fionn et se serait sauvé en Écosse en détruisant la majeure partie de la chaussée.

2. Paysages sacrés : Rotorua – Nouvelle-Zélande

C’est la zone géothermale la plus active du pays des Kiwis. J’ai visité la réserve Wai-O-Tapu en 2014 où j’ai pu admirer des bassins fumants aux teintes vertes, jaunes, oranges ou bleues. Je vous avoue que l’odeur de souffre est assez présente tout au long du parcours. L’activité thermique est très surprenante et ne vous avisez pas de mettre un pied en dehors des sentiers ! (voir images ci-dessous)

 

3. Mégalithes et mystères : Externsteine – Allemagne

Il s’agit d’une rangée de 5 colonnes de grès faisant office de lieu de culte se trouvant dans une très ancienne forêt d’Allemagne. Truffés de passages et de tombes ainsi que d’escaliers taillés à l’intérieur des colonnes rocheuses, il est possible de visiter ce lieu impressionnant. On peut y observer la forêt de très haut grâce à des plates-formes panoramiques.

allemagne

4. Mégalithes et mystères : Calanais – Écosse

On connaît bien Stonehenge en Angleterre, mais connaissez-vous Calanais en Écosse ? On y retrouve un cercle de 13 pierres, hautes de 3,50 mètres et l’une de 4,75 mètres, semblant lié à l’observation des mouvements du soleil, de la lune et des planètes. Cela reste encore aujourd’hui une hypothèse.

écosse

5. Dévotions quotidiennes : Kizhi Pogost – Russie

Spectaculaires églises en bois, ce lieu sacré témoigne de l’ingéniosité et du savoir-faire des artisans du XVIIIe siècle. Kizhi Pogost se situe sur le rivage de l’île Kizhi et une cinquantaine d’habitants y résident de façon permanente. On indique dans le livre qu’un froid extrême se fait sentir en hiver et donc de privéligier les autres saisons pour visiter la région. Intriguée, j’ai googlé la température moyenne, par exemple, du mois de janvier, et je vois – 13 degrés celsius. Extrême ? Vraiment ? Même avec le refroidissement éolien, on est loin du -50 degrés celsius parfois ressenti à Fermont.

russie

6. Dévotions quotidiennes – L’Église en bois debout de Lom – Norvège

Un vestige mêlant les motifs chrétiens et vikings, « Église en bois debout » est un terme spécifique à la Norvège qui définit les premières églises construites dans ce pays après l’adoption du christiannisme. On compte une trentaine de ce genre d’églises partout en Norvège. Celle de Lom est l’une des plus belles et a été restaurée au XXe siècle.

lom

7. Sanctuaires – Haida Gwaii – Canada

Il s’agit du nom donné par les Haidas, un peuple autochtone, à l’archipel des îles de la Reine-Charlotte au large de la Colombie-Britannique. Un lieu contenant une histoire très peu connue selon moi ici au Québec. On peut parcourir ces îles et découvrir, entre autres, un Parc-réserve national où observer des totems sculptés dans des troncs de cèdre rouge, des maisons traditionnelles, des sources d’eau chaudes sacrées et un musée où l’on raconte l’histoire de ce peuple.

canada

8. Pèlerinages – Mont St-Michel – France

Situé à la limite de la Normandie et de la Bretagne, l’abbaye du Mont St-Michel attire à chaque année des milliers de visiteurs de partout dans le monde. Un pont de 3 km relie l’île et la terre ferme ; il est donc très facile de se rendre au Mont St-Michel à pied. En 2015, on comptait 33 habitants permanents demeurant à même le Mont. L’architecture de l’abbaye est impresionnante et cache de nombreux passages à découvrir dans une ambiance de ville médiévale fortifiée.

mont-michel

Quelle sera votre prochaine destination voyage (quand nous pourrons voyager) ? 🙂

Aucun commentaire

Laisser un commentaire