anne-frank

Le journal d’Anne Frank – Ari Folman & David Polonsky

Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter la première adaptation officielle du journal d’Anne Frank en bande dessinée/roman graphique parue en 2017. J’utilise les deux termes dans ce cas-ci car je vous avoue que je ne vois pas vraiment la différence. Certains diront qu’une bande-dessinée cible les enfants tandis qu’un roman graphique cible plutôt une clientèle adulte. Pourtant, Ari Folman, le scénariste, souhaitait justement attirer un public plus jeune en adaptant le journal d’Anne Frank de cette façon.

Certains diront aussi que ces termes marquent une plus grande différence en anglais où bande-dessinée se traduit par comic books et où roman graphique se traduit par graphic novel. En effet, je trouverais étrange de décrire le journal d’Anne Frank comme un comic book. Mais, comme j’écris en français, je trouve que bande-dessinée et roman graphique sont des termes tout à fait appropriés pour cet ouvrage.

Le journal d’Anne Frank est bien entendu basé sur une histoire vraie. Il y a eu plusieurs adaptations littéraires et cinématographiques et je vous avoue que cette bande-dessinée est maintenant l’une de mes préférées. Découvrez pourquoi ci-dessous 😊

Résumé 4e de couverture

Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans « l’Annexe » de l’immeuble du 263, Prinsengracht, où Anne écrit son journal.Le 4 août 1944, la famille est arrêtée vraisemblablement sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa soeur Margot.

 

Mon avis

« Je crains que nous n’arrivions à une époque où il n’y aura plus de survivants de l’Holocauste sur la planète, plus aucun témoin vivant pour raconter cette histoire », a souligné Ari Folman, qui, en accord avec la Fondation Anne Frank, a voulu écrire cette adaptation pour offrir l’histoire à un public plus jeune, ou éloigné du livre original.

C’est pourquoi ce genre de publication est si important. Grâce à cette adaptation littéraire du journal d’Anne Frank, on peut ainsi se souvenir de cette tragédie historique qui ne doit surtout pas sombrer dans l’oubli.

La lecture se fait aisément, les bulles de dialogues ne sont pas trop chargées et les illustrations ont un style unique et coloré. J’ai remarqué aussi le papier glacé des pages de la bande-dessinée qui donne aux images un éclat brillant.

Il s’agit vraiment d’un magnifique roman graphique que je conseille à un public de tout âge. Je suis certaine que vous apprécierez ce livre, laissez-vous tenter par cette lecture !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire