Jane Austen – Persuasion

Une nouvelle adaptation cinématographique du roman de Jane Austen « Persuasion » sera produite par Netflix et c’est ce qui m’a donné envie de lire ce grand classique de littérature. La date de sortie de cette adaptation n’a pas été communiquée pour le moment. Le tournage du film devrait toutefois débuté ce mois-ci selon les rumeurs. « Persuasion » est le dernier roman de Jane Austen qui a été publié à titre posthume en décembre 1817; l’écrivaine étant décédée en juillet 1817 d’une maladie indéterminée. Tuberculose, maladie d’Addison ou maladie de Hodgkin, plusieurs hypothèses ont été développées par différents experts au fil des années, mais rien n’a pu être confirmé. Jane Austen avait 41 ans lors de son décès.

Résumé

« Persuasion » met en scène la jeune Anne Elliot, qui s’est laissé persuader de rompre ses fiançailles avec Frederick Wenthworth, un officier de marine, ni riche ni assez titré. À l’époque, Anne était âgée de 19 ans et les conseils de sa protectrice, Lady Russell, l’avait convaincue de rejeter la demande. Bien qu’Anne fût très amoureuse de Frederick, ce dernier ne constituait pas un parti digne d’elle selon les dires de Lady Russell. « Persuasion » nous présente ensuite Anne Elliot, maintenant âgée de 27 ans, encore célibataire et à la beauté fanée. Durant toutes ces années, son amour pour Frederick ne s’est jamais éteint. Anne le reverra, puis recommencera à le côtoyer graduellement.

Mon avis

Encore une fois, une histoire romantique de Jane Austen qui représente bien la société bourgeoise et aristocratique de l’époque. On y retrouve le côté pince-sans-rire de Jane Austen tout comme dans ces autres romans. C’est ce que je préfère le plus de sa plume comme dans ce passage :

« On ne parla, le soir, que de M. Elliot et de M. Wallis; sir Walter désirait connaître Mme Wallis; on la disait très jolie; cela le dédommagerait des laids visages qu’il rencontrait à chaque instant dans les rues. C’était là le fléau de Bath. Un jour il avait compté 87 femmes, sans en trouver une passable. Il est vrai que c’était par un froid brouillard du matin. »

Je ne me lasse jamais de ce genre de remarques. C’est si bien dit qu’on ne peut le voir comme une insulte. C’est simplement parfait!

Par ailleurs, j’ai eu quelques difficultés au départ à bien comprendre l’identité de chacun des personnages. M. Elliot, M. Walter, Mme Clay, M. Shepherd, M. Croft, l’univers de « Persuasion » met en scène une multitude de personnages que j’ai fini par bien saisir au fil des pages. Je me suis également, rapidement attachée à Anne Elliot, cette héroïne douce, sensible et intelligente. On voit qu’elle a renoncé à son amour pour Frederick seulement pour faire plaisir à ses proches qui n’y voyait qu’une baisse de rang et de richesse. J’espérais vivement qu’elle obtienne une seconde chance. C’est donc avec avidité que j’ai tourné les pages.

Ce tout petit roman d’environ 200 pages se lit en très peu de temps. J’ai bien aimé l’histoire, mais « Raisons et sentiments » et « Orgueil et préjugés » demeurent mes romans préférés de l’auteure pour le moment. Et vous, quel est votre livre favori de Jane Austen?

2 Commentaires
  • Madame lit
    Publié le 10:19h, 18 mai Répondre

    Je préfère «Persuasion» à «Raison et sentiments » car je trouve le personnage d’Anne sublime. Elle est tout en retenue.

    • Catherine_admin
      Publié le 07:28h, 20 mai Répondre

      Oui, elle est très différente de Marianne Dashwood. Complètement à l’opposé même je dirais!

Laisser un commentaire