Le Miracle – Que ferait l’amour ? – Christine Michaud

Christine Michaud…ce nom vous dit vaguement quelque chose ? Si je vous dit qu’elle a été chroniqueuse littéraire pendant onze ans à Salut Bonjour Week-end, est-ce que vous la replacez ? Elle a aussi travaillé cinq ans à Rythme FM avec Véronique Cloutier et a animé deux émissions diffusées à TVA pendant plus de 7 ans soit Qu’est-ce qu’on attends pour être heureux et Ma liste à moi. Si vous ne la replacez toujours pas, je suis contente de vous la présenter aujourd’hui par l’un de ses best-sellers :

Le Miracle – Que ferait l’amour ?

Je ferai aussi deux chroniques dans les prochaines semaines sur ces deux livres de Christine tout aussi inspirant :

C’est beau la vie – Vivre heureux dans le courant de la grâce !

Sexy, Zen et Happy

Le message véhiculé par Christine est le suivant : voir le beau, apprécier le bon et faire le bien.

Laissez-moi vous en dire plus sur le Miracle – Que ferait l’amour ? 🙂

Résumé – 4e de couverture

Je me trouvais seule au resto un soir de décembre. Pourtant j’avais le cœur léger, j’étais heureuse. Je partais le lendemain matin pour une semaine de dolce far niente sous le chaud soleil de la République dominicaine. Mon attention se porta sur une femme assise à la table juste à côté de la mienne. En fait, elle m’obnubilait tellement que je n’arrivais pas à me concentrer sur la lecture du livre que j’avais apporté. L’amie qui devait me rejoindre avait un peu de retard. Cette femme m’intriguait.

J’avais l’impression d’être en connexion avec elle, et je ressentais une lourdeur et une tristesse chez elle qui me touchaient…

Au même moment où mon amie arrivait, la femme se leva pour quitter le restaurant, mais juste avant, elle vint me voir. Ce qu’elle me dit et ce qui se passa par la suite relève du miracle. Et c’est précisément ce dont nous avions toutes les deux besoin ce jour-là.

Alors, c’est autant pour elle que pour moi, ainsi que pour tous ceux et celles qui ont besoin d’un miracle dans leur vie, que j’ai eu l’élan d’écrire ce livre.

Je sais aujourd’hui que les miracles existent et qu’ils peuvent prendre différentes formes. Mais je sais aussi que nous avons parfois tendance à oublier l’essentiel qui nous permettrait de les voir se manifester dans notre vie. Voici quelques pistes de réflexion en guise de rappel…

Mon avis

« Le vrai miracle n’est pas de marcher sur les eaux ni de voler dans les airs : il est de marcher sur la terre. » Houei-neng (638-713) 6e patriarche du boudhisme chinois.

Comme le cite Christine Michaud, le miracle est de marcher sur terre tout en étant pleinement conscient. Conscient de notre corps, de notre respiration et de nos actions. Ne vous est-il pas arrivé d’être sur le « pilote automatique » ? De ne plus vous souvenir de ce que vous vouliez faire ? De ne plus trouver de raisons pour justifier ce que vous êtes en train de faire ? Cela peut s’appliquer à plusieurs sphères de votre vie. La réflexion amenée par ce livre est toute simple. Prenez un temps d’arrêt. Laissez-vous bercer par la vie. Lorsqu’on prend un moment pour être conscient de notre vie, c’est à ce moment que les « miracles » se pointent le bout du nez. Voici une histoire racontée dans le livre qui m’a profondément marquée :

Un homme apprends qu’il a le cancer, il se réfugie dans la nature pour réfléchir à sa vie. Il se rend compte qu’il n’est pas heureux en amour ni au travail, qu’il a fait des choix seulement pour plaire aux autres, à la société. Il décide donc de divorcer et de quitter son emploi pour faire ce qu’il a toujours rêvé : cultiver la terre. Et vous savez quoi ? Il a miraculeusement guéri de son cancer.

Selon moi, nous voyons parfois ce genre d’épreuve comme des durs coups, mais parfois ce sont des cadeaux de la vie. Qu’en pensez-vous ?

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire