Cette Maison – David Mitchell

Dès sa parution en juin 2019, Cette maison s’est retrouvé sur ma liste de lecture. Ce fût un long délai puisque j’étais sur la liste d’attente des bibliothèques de Québec. Enfin, en novembre, j’ai eu l’occasion de lire ce roman d’horreur et de suspense. Mes attentes envers Cette maison étaient assez élevées étant donné les critiques élogieuses faites à l’encontre de l’auteur David Mitchell. De plus, le fait que les réservations de ce livre à la bibliothèque soient en si grand nombre me faisait miroiter un chef d’oeuvre littéraire. Je vous avoue que j’ai été un peu déçue. Je vous en expliquerai les raisons un peu plus bas.

Résumé -4e de couverture

Prenez la route après le pub, suivez la ruelle aux murs de briques. Si les conditions sont réunies, vous devriez trouver Slade House. Une inconnue vous y accueillera, et vous invitera à entrer. Au début, vous n’aurez pas envie d’en partir. Ensuite, vous vous rendrez compte que partir est impossible… Tous les neuf ans, les habitants de cette maison, un frère et une soeur, proposent à quelqu’un de les rejoindre – quelqu’un de différent, de solitaire : un enfant précoce, un policier fraîchement divorcé, un étudiant timide. Mais que se passe – t’il vraiment à l’intérieur de la demeure ? Pour ceux qui le découvrent, il est déjà trop tard… Une histoire de maison hantée nouveau genre où pastiche, humour et terreur se mélangent, imaginée par l’audacieux David Mitchell (Les mille automnes de Jacob de Zoet et Cartographie des nuages).       

Mon avis

L’histoire de Cette maison est tout à fait originale. On n’y retrouve aucun stéréotype classique des romans d’horreur contenant une maison hantée. Oui, il s’agit vraiment d’une histoire nouveau genre ! Alors, pourquoi n’ai-je pas éprouvé de plaisir à lire ce livre ?

Parfois, certains passages s’étiraient en longueur ce qui m’a poussée à sauter certaines sections. L’auteur a toutefois réussi à créer une intrigue assez forte pour piquer ma curiosité et me convaincre de poursuivre ma lecture jusqu’à la toute fin. Mais, encore une fois, je n’ai pas été séduite par ce que j’ai découvert au fil des pages.

De nombreux invités qui sont de passage dans la maison s’évaporent sans laisser de trace. Ce sont des disparitions inexpliquées qui occurent durant plusieurs années à une période précise. Bien entendu, l’auteur nous amène éventuellement à comprendre les raisons de ces disparitions. Ces explications m’ont laissées indifférente. J’ai trouvé qu’il y avait trop de détails pour faire comprendre au lecteur lesdites raisons et je m’y suis un peu perdue.

Je n’ai pas non plus senti un réel attachement pour les personnages puisqu’au fil de la lecture, on en côtoie plusieurs et on reçoit peu de détails sur chacun d’entre eux. Je n’ai pas eu de « décharge d’adrénaline » en faisant cette lecture comme disait une certaine critique. Oui, il y avait des sections très bien tournées qui décrivaient l’horreur et le fantastique, mais ce ne fût pas assez pour me garder captivée en permanence.

Au final, j’ai été déçue par Cette maison. Je m’attendais vraiment à être sur le bout de ma chaise pendant trois heures et de filer d’un bout à l’autre jusqu’à la dernière page. Ce n’est que partie remise dans ce cas ! Connaissez-vous David Mitchell ? Me conseillez-vous un autre de ses livres ? Merci!

*Je dois mentionner le travail exceptionnel de Charles-Étienne Brochu, un illustrateur de Québec, qui signe la couverture de ce livre. Vous pouvez acheter ses illustrations sur sa boutique Etsy : https://www.etsy.com/ca-fr/shop/CharlesEtienneB

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s