Emma – Jane Austen

On parle souvent d’Emma comme l’œuvre la plus aboutie de Jane Austen. Publiée en 1815, et ce, de façon anonyme, Emma est un roman de mœurs qui dresse un portrait de la vie des gens sous le règne de George IV. Cette période historique est aussi appelée « la Régence Anglaise ».

Emma est un classique de la littérature anglaise qui faisait partie de ma liste de lecture depuis un certain temps. C’est un roman assez long, 538 pages, mais qui en vaut vraiment la peine. Je vous dirais qu’il est assez différent d’Orgueil et Préjugés ainsi que de Raison et Sentiments. L’accent n’est pas mis sur la romance vécue par le personnage principal, Emma Woodhouse, mais bien sur sa manie d’inciter des rencontres entre les célibataires de son entourage et de former des couples. Preuve qu’Emma Woodhouse ne se voit pas disposée à la romance, elle s’exprime, en effet, bien assez vite sur le sujet : « Je ne me marierai jamais ! ». Même si selon moi, Emma demeure différent des autres œuvres de Jane Austen, on retrouve tout de même le thème récurrent suivant : la dépendance des femmes de cette époque face au mariage qui doit leur procurer un statut social acceptable et une situation économique fiable.

Résumé – 4e de couverture

Orpheline de mère, seule auprès d’un père en mauvaise santé, Emma Woodhouse, désormais la maîtresse de maison, s’est mise en tête de marier Harriet Smith, une jeune fille qu’elle a recueillie chez elle. Ce faisant, ne s’est-elle pas attribuée un rôle qui n’est pas (ou pas encore) pour elle ? Son inexpérience des cœurs et des êtres, ses propres émotions amoureuses, qu’elle en sait guère interpréter ou traduire, lui vaudront bien des déconvenues et des découvertes. Autour d’Emma, Jane Austen dépeint avec sobriété et humour, et aussi une grande véracité psychologique, le petit monde provincial dans lequel elle aura passé toute sa vie. 

Quelques oeuvres bien connues de Jane Austen

  • 1811 : Raisons et sentiments
  • 1813 : Orgueil et Préjugés
  • 1814 : Mansfield Park
  • 1815 : Emma
  • 1817 : Persuasion
  • 1817 : L’Abbaye de Northanger

Mon avis

Je dois être honnête avec vous, ce n’est pas un genre de roman qui peut intéresser tout le monde ou qui se lit facilement. Il y a une multitude de personnages ce qui nous donne l’impression de connaître toute la communauté dans laquelle Emma Woodhouse se trouve, mais qui peut amener de la confusion pour certains lecteurs. La vie y est détaillée avec une pointe d’ironie et d’humour et c’est ce que j’apprécie beaucoup chez Jane Austen. Des phrases qui font sourire apparaissent très souvent :

« Un bal privé, sans un bon souper, fut jugé comme une fraude infâme, commise contre les droits des hommes et des femmes, et on pria Mrs Weston de ne plus en parler […]. »

Je ne savais pas qu’il s’agissait d’un crime !

« Mais, malheureusement, parmi les méprises qu’Isabelle avait à présenter, la plus récente et la plus grande était celle de sa cuisinière à South End : on l’avait prise pour la saison, et on n’avait jamais pu lui faire comprendre ce qu’on entendait par du gruau, uni, propre, clair, mais pas trop. Il arrivait souvent qu’après qu’on lui avait demandé tel, elle en apportât qui n’était pas présentable. Ce sujet était dangereux. »

J’aimerais bien que quelqu’un m’explique comment faire ce gruau ? haha

Il n’y pas d’intrigue ou de mystères à déchiffrer, bon, peut-être qui va marier qui ? Mais, on le devine très rapidement. Emma est vraiment un livre qui décrit le quotidien des gens du début du 19e siècle, rien de palpitant (pour ceux qui aiment l’action), mais un vrai délice de lecture. C’est aussi tout un apprentissage des mœurs de ce temps ce qui peut piquer la curiosité des passionnés d’histoire (comme moi!) ou des gens qui souhaitent en savoir tout simplement davantage sur cette époque.

Alors, est-ce que cette lecture est pour vous ? Merci pour vos commentaires !

3 commentaires sur “Emma – Jane Austen

  1. J’ai adoré Emma !! C’est un des premiers classiques que j’ai lu depuis ceux imposés à l’école, et mon premier Jane Austen. Il m’a donné envie de découvrir l’oeuvre complète de cette autrice, ce que je fais à mon rythme, et motivé à lire plus souvent des classiques. J’ai adoré l’écriture mordante, intelligente et l’ironie de Jane Austen ainsi que le détail de la psychologie d’Emma. Je ne me suis pas du tout ennuyé dans cette lecture, contrairement aux préjugés que j’en avais, j’ai meme trouvé qu’à un moment il y avait du suspens 😀

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s