Un cowboy perdu dans les Highlands – Karen Ranney

Cette semaine, j’ai le goût de vous partager mon avis sur un roman de la collection Aventures & Passions des Éditions J’ai lu. Question roman d’amour, j’y vais souvent avec le classique Nicholas Sparks dont de multiples livres ont été adaptés en film. (Les Pages de notre amour, Une promenade inoubliable, Cher John, Le plus beau des chemins etc.) Mais, cette fois-ci j’y ai vraiment été au hasard, prenant ce roman disposé dans les étagères des nouveautés de ma bibliothèque de quartier.

À première vue, j’ai hésité à l’emprunter surtout en voyant la bande rouge Aventures & Passions, ouf ! Je ne voulais pas d’une histoire trop à l’eau de rose avec des dialogues stéréotypés. Est-ce que l’histoire serait assez intéressante pour capter mon intérêt ? Une seule manière de le découvrir : débuter la lecture. Et je vous avoue que j’ai été surprise par l’histoire écrite par l’auteure Karen Ranney. Je ne m’attendais pas à un récit aussi captivant.

Résumé – 4e de couverture

« Propriétaire d’un ranch au Texas, Connor McCraight ne s’attendait pas à devenir le nouveau duc de Lothian. Mais, noblesse oblige, le voilà qui débarque dans cette Écosse glaciale, balayée par le blizzard.

Son projet ? Vendre au plus vite le domaine et retourner en Amérique. À Bealadair, les moeurs locales ont de quoi dérouter un cow-boy, et les habitants sont aussi accueillants que le climat. Il existe toutefois une exception : Elsbeth, la pupille du défunt duc, que les McCraight considèrent comme une domestique. Que faire ? Car la beauté brune de la jeune femme a tôt fait d’enflammer Connor et de retarder ses projets…. »

Mon avis

Comme je vous disais ci-haut, les mots de l’auteure Karen Ranney ont rapidement réussi à m’entraîner dans le domaine de Bealadair en Écosse en 1869. J’ai été charmé par les personnages et par la manière de l’auteure de les décrire sans trop de détails pour nous permettre de les imaginer à notre guise. L’action se succède à un bon rythme et je n’ai pas eu besoin de sauter des pages (ce qui m’arrive parfois lorsque les descriptions sont trop longues ou lorsque l’action tarde à débuter), mais ce ne fût pas le cas avec cette lecture. J’ai aussi aimé le brin d’humour des personnages ajouté à la romance principale. Ce n’était pas un roman trop à l’eau de rose comme je pensais au début. Somme toute, une belle histoire d’amour qui fait rêver.

Avez-vous déjà lu un livre de l’auteure Karen Ranney ? Faites-moi part de vos commentaires ci-dessous. Au plaisir de vous lire.

2 commentaires sur “Un cowboy perdu dans les Highlands – Karen Ranney

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s